Voir la version en ligne
La newsletter de la maîtrise de l'énergie en entreprise
CCI Franche-Comté


Newsletter n°10 - juin 2017

Actualités

Entrée en vigueur du TURPE 5 au 1er août 2017

Le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité (TURPE) finance l’utilisation, l’entretien et la modernisation du réseau de distribution. Le 1er août 2017 entrera en fonction la nouvelle version du TURPE telle que fixée par la commission de régulation de l’énergie. Les objectifs de la nouvelle structure du tarif d’acheminement sont :

  • de renforcer les écarts de prix entre heures de pointe et heures creuses pour encourager les utilisateurs à moduler leur consommation et ainsi décharger le réseau durant les heures de consommation élevée ;

  • de mieux s’adapter à l’autoconsommation et au développement des moyens de production d’électricité décentralisés (énergies renouvelables).

Contactez votre fournisseur d’énergie (ou distributeur) pour en savoir plus sur les évolutions tarifaires, modulables en fonction de votre profil de consommation et de votre capacité à vous effacer en dehors des heures de pointe.

Décret performance énergétique dans les bâtiments tertiaires

Selon le décret du 9 mai 2017, les propriétaires de bâtiments de bureaux, d’hôtels, de commerces, d’enseignement et de bâtiments administratifs de plus de 2 000 m2 de surface utile doivent réaliser une étude (audit) énergétique et des travaux permettant de réduire leurs consommations énergétiques de 25 % par rapport à la consommation de référence d'ici 2020.
Le décret tertiaire demandait la réalisation d'une étude énergétique avant le 1er juillet 2017 alors que l'arrêté précisant ses modalités techniques n'a pas encore été adopté. Le Conseil d'Etat a donc partiellement suspendu son exécution.
Le Conseil d’État s'est à nouveau réuni le 6 juillet 2017 pour statuer sur l’obligation de réaliser les travaux d’ici le 1er janvier 2020. Son avis a été mis en délibéré. Il est possible que les dates d’obligation soient revues pour permettre aux propriétaires de planifier et réaliser les travaux nécessaires dans des délais réalistes.

A noter : réunion d’information sur le Décret Tertiaire – 11 octobre 2017 – Dijon – AFNOR Bourgogne Franche-Comté - Contact : paule.nusa@afnor.org

Fin des Tarifs Réglementés de Vente d’électricité – prévention des difficultés pour les entreprises


Suite à la disparition des Tarifs Réglementés de Vente d’électricité (TRV), les clients professionnels ont dû opter pour de nouveaux contrats. Environ 6000 entreprises n’ont pas fait cette démarche et se sont vu imposer des tarifs majorés au maximum de 30% par rapport aux tarifs pratiqués. Les entreprises de moins de 400 salariés confrontées à ce type de difficultés (mais également d’autres) peuvent prendre contact avec le Comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI)

Fraudes aux faux courriers EDF ou émanant de la CRE

Xavier Thivolle (EDF) nous a signalé une nouvelle vague de fraudes aux faux courriers EDF, avec usurpation de son identité professionnelle pour les crédibiliser, dont l'objet est d'installer des "batteries de condensateur surfacturées (voire fausses …)".
De même, la CRE [Commission de Régulation de l'Energie, par définition, indépendante] été alertée de diverses pratiques de démarcheurs usurpant son identité (nom, logo). Il s’agit généralement d’inciter des consommateurs ou des professionnels à l’achat de matériel électrique (panneaux photovoltaïques, ampoules LED, condensateurs...) au prétexte d’une obligation réglementaire et, éventuellement, sous menace de sanction. La CRE invite les personnes démarchées à contacter l’équipe sécurité de la CRE à l’adresse suivante : securite@cre.fr
Technologies Propres

  • Protec Industries invente la peinture qui régule la température
Protec Industries, PME de 30 personnes basée à Saint-Brieuc (22), a mis au point une peinture thermorégulante qui stocke la chaleur pendant quelques heures, puis la restitue progressivement dans la pièce. Ainsi, dans une pièce à une température de 22 °C dans la journée en plein hiver, le revêtement va stocker la chaleur pendant quelques heures pour la restituer le soir afin de maintenir l'espace à 19 °C. Pour un local frigorifique, la même peinture peut aussi stocker les températures basses et les restituer. Cette peinture à base de liants époxy et d'eau, pour une utilisation au sol, ou de produits acryliques et vinyliques pour les murs, se pose de la même façon qu'un produit classique.
En savoir plus

  • Avis de l’ADEME sur les principaux enjeux des LED
Compte tenu de leur durée de vie très longue et de leur consommation électrique faible, les LED constituent une technologie prometteuse en matière d’éclairage économe. En rénovation de l’éclairage des bâtiments tertiaires ou industriels, les luminaires LED sont à privilégier quand ils intègrent des fonctions de gestion de l’éclairage (détection de présence, variation en fonction de la lumière du jour...) permettant d’optimiser la consommation. La substitution des tubes fluorescents par des tubes à LED doit être limitée aux tubes fluorescents les moins efficaces du point de vue énergétique.
Cet avis de l’Ademe présente des éléments de contexte et les points forts et points d’amélioration de la technologie LED. Télécharger l'avis

L’Ademe a également fait paraitre un guide en mars 2017 "Choisir son éclairage - LED, LFC ou Halogène : Comment s'y retrouver ?". Destiné à un public de particulier, ce guide est néanmoins intéressant pour la sensibilisation du personnel dans une entreprise. Ce guide détaille les différences entre LED, LFC ou halogène, les éléments à vérifier lors de leur achat et sensibilise sur les gestes économes dans le quotidien. Télécharger le guide


  • Colloque National Energie Industrie
L'ADEME organise du 25 au 27 septembre 2017 à Paris - Montrouge, la 2ème édition du Colloque Energie Industrie. Un accent particulier sera mis sur les problématiques spécifiques liées à l’électricité dans le secteur industriel, ainsi que sur les enjeux de l’industrie du futur entre transition numérique et transition énergétique. Tout au long des trois journées, se succèderont des interventions de grands témoins, des retours d’expérience d’industriels et des témoignages de bureaux d’études et d’experts.
Toute personne s’inscrivant au colloque avant le 15 juillet 2017 peut également bénéficier d’un tarif préférentiel (-50€).
Voir le programme

  • Save the date "10 novembre 2017" - Journée technique « Solutions en efficacité énergétique et énergies renouvelables » - Besançon
La CCI Bourgogne Franche-Comté, avec l’appui de l’ADEME et de la Région, vous propose de venir découvrir des solutions d’efficacité énergétique adaptées aux besoins des entreprises. Présentées par des fournisseurs de matériel avec le témoignage d’entreprises utilisatrices, ces solutions et matériels sont destinées à vous aider à réaliser des économies d’énergie, suivre votre performance énergétique, connaître les énergies renouvelables adaptées à votre activité.
Au programme : ateliers découvertes, stands, témoignages d’entreprises sur le comptage de l’énergie, les leds, l’air comprimé, la récupération et la valorisation de chaleur, l’auto-consommation d’électricité photovoltaïque, les aides financières, etc.
La manifestation aura lieu le vendredi 10 novembre 2017 à Besançon – programme à venir

  • Nouveau service de prêt de matériel de comptage par la CCI
Dans le cadre de l’opération Sobriété Energétique en Entreprise (SEE) bénéficiant de financement de la Région et de l’ADEME de Bourgogne Franche-Comté, les CCI ont fait l’acquisition de matériels mis à la disposition des PME qu’elles accompagnent :
  • Un luxmètre Chauvin Arnoux permettant de vérifier l’adéquation du niveau d’éclairement avec les niveaux réglementaires,
  • Un traqueur Net Energy qui convertit les impulsions lumineuses du compteur électrique en kWh. Cet appareil se pose, sans ouvrir le compteur, au moyen d’un capteur optique qui est collé autour de la diode du compteur. Il est relié à un boitier disposant de sa connexion GSM qui permet de récupérer les points de consommation 10 minutes.
Pour l’emprunt de ces matériels contacter votre conseiller énergie en CCI (coordonnées en fin de la newsletter).

  • Valorisation des effacements
L’électricité se stockant assez mal actuellement, il doit constamment y avoir un équilibre entre la production et la consommation. Un problème particulier se pose pour gérer les pointes de consommation.
L’effacement de consommation consiste à passer un contrat dans lequel le consommateur s’engage à différer ou à diminuer sa production et donc réduire ses consommations d’électricité en périodes de pointe. Cet engagement à s’effacer donne lieu à rémunération, ce qui permet de réduire sa facture d’électricité.
Le consommateur peut soit utiliser des groupes électrogènes pendant la période d’effacement, soit interrompre tout ou partie de sa production si l’activité le permet.
Les contrats d’effacement proposés par les opérateurs agréés sont relativement souples. Vous pouvez choisir vos périodes d’effacement et leur durée, vous êtes prévenu à l’avance, vous pouvez déclarer des périodes d'indisponibilité pour ne pas être appelé certains jours sur la période d'hiver.
Pour savoir si votre process permet des effacements et à quelles conditions : contacter votre fournisseur d’électricité ou les opérateurs d’effacement
Pour plus d’information : RTE, Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire

  • Alternant ingénieur en performance et valorisation énergétique
Dans le cadre de vos démarches d'optimisation de vos coûts et consommations d'énergie, l'accueil d'un apprenti ingénieur sur 3 ans peut s'avérer être une réponse pertinente pour réaliser :
  • audit et études énergétiques,
  • optimisation énergétique des bâtiments, utilités et procédés, pilotage et reporting sur vos plans d'actions,
  • conception de produit ou de process avec une composante énergétique marquée
  • mise en place des conditions nécessaires à l'attribution de la norme ISO 50001
  • mise en place d'un suivi énergétique pertinent : tableaux de bord, indicateurs, etc.
L'ISTP de Saint-Etienne, en lien avec l'Ecole des mines de Saint-Etienne, déploie, en contrat d'apprentissage sur 3 ans, une spécialité sur la thématique de la valorisation énergétique. Cette approche permet un renfort en ressources et compétences à un coût attractif pour votre structure, tout en contribuant à l'entrée dans la vie professionnelle d'un futur ingénieur.
L'ISTP dispose de CV de candidats alternants pour démarrer cette année académique 2017.
Contact : Fabienne ANCELIN - Tel : 06 48 30 93 50 - Cap-50@orange.fr
En savoir plus

  • Récupération de chaleur perdue – L’expérience positive de LISI AUTOMOTIVE FORMER
La société LISI AUTOMOTIVE FORMER a lancé en 2016 un projet d’installation d’une nouvelle ligne de traitement thermique sur son site de Delle (90), installation en cours de montage actuellement. Après avoir entendu parler du Fonds Chaleur, elle a réfléchi au potentiel de chaleur perdue sur cette ligne et aux utilisations de cette chaleur une fois récupérée.

Les trois sources de chaleur fatale sont les calories récupérées sur le bac de trempe, celles récupérées au niveau des fumées des brûleurs gaz et enfin, celles issues du rideau de flamme à l’entrée du four. « Notre besoin d’énergie est de 101 KWh pour chauffer les bains lessiviels à 60°C en amont du traitement thermique. Nous disposons de 120 KWh par le biais de la récupération de chaleur rien que sur les deux premières sources » explique Eric LEMALLIER, Responsable HSEé au siège de LISI-AUTOMOTIVE. Sur la dernière source (rideau de flamme), la chaleur fatale récupérée à hauteur de 27,5 kWh permet désormais de sécher les pièces métalliques en sortie de la machine à laver.

Comme il restait encore un gisement important de chaleur fatale, l’entreprise a également mis en place une centrale de traitement d’air fonctionnant en free cooling. Le système récupère la chaleur du réseau bac de trempe, permettant ainsi de réguler la température du bac, là où était auparavant nécessaire un groupe d’eau glacée. Le surplus de chaleur sera récupéré par le biais d’échangeurs pour réchauffer l’air neuf introduit dans l’atelier l’hiver (fonction bi passée en été).

Grâce au Fonds Chaleur, l’entreprise a bénéficié d’une aide d’environ 20 % de l’ADEME sur le coût d’investissement des différents systèmes de récupération de chaleur. La CCI a apporté son appui à la rédaction du dossier.
Appel à projet chaleur fatale ADEME Bourgogne Franche-Comté
Contact Eric LEMALLIER – eric.lemallier@lisi-automotive.com

  • Mesure de la performance énergétique – Fuji Autotech teste la solution Efficacité21 / Metron
La société Fuji Autotech, basée à Mandeure (25), déploie actuellement un système d’intelligence énergétique proposé par Efficacité 21. Cette solution innovante est constituée de deux dispositifs complémentaires : un système de collecte des informations industrielles - Factory21, et une plateforme logicielle qui analyse en temps réel l’ensemble des données énergétiques et de production des sites industriels - Metron. L’ensemble est non intrusif, interopérable avec les systèmes existants (obtention de mesures à partir des automates ou des supervisions, sans ajout de compteurs, en totale indépendance vis à vis des fournisseurs et constructeurs de matériels). La solution inclut des technologies « big data » et« data science» : elle identifie de nouvelles sources d’optimisation énergétique par analyses et traitements massifs des données disponibles.
Ainsi, l’entreprise ne suit plus ses consommations d’énergie mais sa performance énergétique en temps réel, en reliant ses données énergétiques (tout type d’énergies) et de production. Cette solution permet une liberté totale pour l’utilisateur de créer et modifier ses indicateurs et tableaux de bord. Le client reste totalement propriétaire de ses données.
Plus d’informations

Offres technologiques EEN

La CCI de Bourgogne Franche-Comté, dans le cadre du réseau Enterprise Europe Network, accompagne les entreprises dans leur démarche d'innovation, de recherches de partenaires & valorisation de technologies et produits innovants. Les annonces ci-après sont extraites des opportunités technologiques du réseau Enterprise Europe Network.

  • Fonderie – économies d’énergie pour une fonte de qualité supérieure
Une PME du Royaume-Uni a développé et breveté une technologie polyvalente pour le secteur de la fonte métallique à forte intensité énergétique. Le procédé s'applique à tous les systèmes métalliques et fournit des économies d'énergie au processus ainsi qu'une fonte de qualité supérieure avec moins de défauts. Il est modulaire et peut être facilement installé dans les process de coulée actuels. Des partenaires industriels et de R&D sont recherchés pour un accord commercial avec une assistance technique, un accord de licence ou un accord de coopération.
Ref. TOUK20170508001
  • Récupération de l’énergie issue des vibrations pour alimenter des capteurs autonomes communiquants
Un laboratoire français a développé un nouveau système de production d'énergie basé sur l'énergie issue des vibrations. Le système est mécanique et très sensible aux petites vibrations à partir desquelles il génère de l'électricité et la restitue pour rendre des systèmes autonomes en énergie. Le laboratoire français recherche des industriels pour fabriquer et promouvoir la solution de récupération d'énergie issue des vibrations pour alimenter des capteurs autonomes communicants. Des accords de licence, de recherche et de coopération technique sont recherchés.
Ref. TOFR20170531001
Profile View


En savoir plus : s.guillet@bourgognefranchecomte.cci.fr

Energies renouvelables

  • Nouvel arrêté sur l’autoconsommation d’électricité photovoltaïque
Le prix des installations photovoltaïques baisse tandis que celui de l’électricité tend à augmenter. La production d’électricité photovoltaïque prévoyant une autoconsommation partielle ou totale est encouragée pour les particuliers, mais aussi dans le tertiaire et l’industrie.
L’arrêté tarifaire du 9 mai 2017 fixe de nouvelles conditions attractives pour bénéficier des tarifs d’achat et primes à l’investissement pour l’autoconsommation avec vente en surplus. Il est applicable à compter du 11 mai 2017 et permet :
  • une prime à l’intégration pour les installations jusqu’à 9 kWc
  • une prime à l’investissement pour les installations jusqu’ à 100 kWc pour l’autoconsommation totale ou partielle (= vente du surplus)
Il faut différencier l’autoconsommation du point de vue flux financier avec celle du point de vue flux électrique. En effet, l’électricité photovoltaïque n’est pas toujours produite au même moment qu’elle est consommée. Du point du vue du flux électrique, un particulier dépasse rarement 20 % à 40 % d’autoconsommation ; le reste est injecté au réseau, ou plus rarement dans des batteries de stockage.
Le cadre législatif, du fait de la mise en place des tarifs d’achat, permet d’apporter des revenus supplémentaires au producteur. On distingue donc injection (flux physique) et vente (flux économique). Il est possible d’opter pour l’option "vente totale de la production" et d’injecter seulement le surplus sur le réseau public de distribution.
En savoir plus : L’autoconsommation dans le tertiaire et l’industrie

  • L’entreprise Danzer France a toujours foi dans le bois énergie
Malgré l’incendie de son ancienne chaudière bois, l’entreprise Danzer France, productrice de placages et de panneaux de bois à Souvans (Jura), fait toujours confiance au bois énergie. Aujourd’hui opérationnelle à 65 % environ, sa nouvelle chaufferie bois produira 23 000 MWh/an d’ici 2 ou 3 ans, soit plus du double de la précédente installation. L’énergie est fournie par les connexes issus de l’activité du bois. Cette chaudière permettra de couvrir 100 % des besoins thermiques des process du site. Soutenue dans le cadre de l’appel à projets « Biomasse chaleur industrie agriculture tertiaire » de l’ADEME, cette installation a bénéficié d’une aide de 40 %.
florence.morin@ademe.fr - Tél. 03 81 25 50 10

  • Retours sur la journée "Quel développement pour la méthanisation en Bourgogne-Franche-Comté ?"
Le 28 mars dernier, l’ADEME Bourgogne Franche-Comté, en association avec la Région, a organisé une journée d’échanges régionale avec les exploitants et organismes agricoles, les professionnels de la méthanisation et les collectivités sur les retours d’expériences et les perspectives de développement de la méthanisation dans notre région.
Télécharger les documents

25-27 septembre 2017
Montrouge (92)


Colloque National Energie Industrie
ADEME

> S'INSCRIRE

4-6 octobre 2017
Dijon (21)

Congrès National Bâtiment Durable
Pôle Energie franche-Comté
Bourgogne Bâtiment Durable

> S'INSCRIRE

11 octobre 2017
Dijon (21)

Réunion sur le Décret Tertiaire
AFNOR Bourgogne Franche-Comté

> S'INSCRIRE

12 octobre 2017
Lyon (69)

Séchage industriel et efficacité énergétique
CETIAT

> S'INSCRIRE

10 novembre 2017
Besançon (25)


Journée technique Efficacité énergétique en entreprise
CCI Bourgogne Franche-Comté, ADEME, Région

Programme en cours de construction

> VOIR L'AGENDA COMPLET

A votre service

Vos conseillers Energie en CCI


CCI Bourgogne Franche-Comté
Solène Guillet







CCI du Doubs
Gérard Marion
03 81 25 25 70
g.marion@bourgognefranche
comte.cci.fr


Claire Nicolas

03 81 25 25 85
c.nicolas@bourgognefranche
comte.cci.fr


CCI de Haute-Saône
Eric Cendré
03 84 62 40 14
e.cendre@bourgognefranche
comte.cci.fr

CCI du Jura
Delphine Pauget
03 84 86 42 24
dpauget@jura.cci.fr

Daniel Lepré

03 84 86 42 26
dlepre@jura.cci.fr

CCI du Territoire de Belfort
Marlène Raspiller

03 84 54 54 69
mraspiller@belfort.cci.fr

www.franche-comte.cci.fr