Me développer à l'international

Me développer à l'international

Votre secteur

Médical

Votre  responsable sectorielle, Estelle Millet, vous présente les actions que nous proposons dans le secteur Médical ainsi qu'une brève revue de presse.

L'actu sectorielle

Comment se porte l’industrie suisse du dispositif médical ?
Élaboré tous les deux ans, le rapport SMTI (Swiss Medical Technology Industry) dresse l'état de santé de l'industrie suisse des technologies médicales. L'édition 2016 fait état d'un secteur qui reste moteur pour le pays, malgré un contexte difficile. Publiée par Swiss Medtech (fruit de la fusion de FASMED et Medical Cluster) en coopération avec le groupe Helbling, l’étude de branche 2016 consacrée à l’industrie suisse de la technologie médicale (ISTM ou SMTI, au choix) repose sur le sondage de 344 entreprises (fabricants, fournisseurs, prestataires de services spécialisés et entreprises commerciales de toutes les régions de Suisse) ainsi que sur les données factuelles dérivées. On notera d'abord que la Suisse continue de présenter un secteur des technologies médicales solide : le pays a généré un CA de 14,1 Mds CHF (francs suisses, soit environ 13,2 Mds €) en 2015, ce qui correspond à 2,2 % du PIB et à une augmentation de 800 M CHF par rapport à 2014. Pour comparaison, on peut estimer le CA de la filière des DM à près de 375 Mds € au niveau mondial, et 25 Mds € en France.
Chiffres clés des technologies médicales suisses*
Près de 1350 entreprises (fabricants, fournisseurs, revendeurs et prestataires de services) et 54500 collaborateurs.
Environ 14,1 Mds CHF de CA, soit 2,2 % du PIB de la Suisse.
Environ 10,6 Mds CHF d'exportation, dont 2,6 Mds aux Etats-Unis et 2,2 Mds en Allemagne
Environ 5,6 Mds CHF de contribution à l’excédent commercial suisse. Soit 16% de celui-ci.
*Ces chiffres reposent sur des estimations à partir des valeurs du sondage STMI 2016 et se rapportent à l’année 2015.

Source : 31 janvier 2017  -  Swiss Medtech  DEVICEMED

CCI International organise un collectif régional
sur le salon Swiss Medetch (ex Médisiams)
les 19 & 20 septembre 2017 à Lucerne

Contact : Estelle MILLET
Portable : 07 77 99 86 00

 

Russie : Nomenclature des dispositifs médicaux (réglementation)
Le Service fédéral de contrôle du développement sanitaire et social de la Fédération de Russie, qui supervise le marché russe des dispositifs médicaux, a actualisé sa liste de produits considérés comme dispositifs médicaux implantables, avec 160 dispositifs ajoutés. 10/01/2017 Service fédéral russe de contrôle du développement sanitaire et social (Roszdravnadzor)

 

Essilor boucle une année en demi-teinte avant son mariage avec Luxottica
Le numéro un mondial des verres ophtalmiques a connu un trou d'air aux Etats-Unis. Il reste prudent pour 2017, qui doit voir aboutir sa mégafusion avec le groupe italien. Difficile d'en faire l'abstraction quand se profile dans les mois à venir « l'événement le plus excitant de l'industrie optique ». Hubert Sagnières, le PDG d' Essilor, n'a donc pas boudé son plaisir, vendredi, en rappelant les perspectives qu'offrira le mariage du leader mondial des verres ophtalmiques avec le fabricant italien de montures Luxottica, annoncé le 16 janvier : « On va réunir la production de verres et de montures et être présent dans plus de magasins pour apporter une solution visuelle aux quelque 7,4 milliards de personnes dans le monde qui en ont besoin, un marché de 96 milliards d'euros. » S'il obtient l'aval des autorités de la concurrence et des actionnaires, ce futur champion planétaire de l'optique verra le jour d'ici à la fin de l'année et pèsera plus de 15 milliards de chiffre d'affaires cumulé.
Source : http://www.lesechos.fr/industrie-services

 

CES 2017 : Eden met les pieds dans l'impression 3D
Eden utilise la numérisation et l’impression 3D pour produire des orthèses plantaires. Cette innovation, présentée au CES de Las Vegas, permet de gagner en précision, en temps de production et en reproductibilité. La start-up française Eden présente sa solution de façonnage numérique et de fabrication 3D FDM (Fused Deposition Modeling) d’orthèses plantaires au Consumer Electronics Show de Las Vegas. La technologie permet au professionnel de la santé de gagner du temps dans le processus de fabrication, mais surtout de réaliser des orthèses plantaires précises et reproductibles. La solution de l’entreprise française se compose d’un scanner 3D photogrammétrique de haute précision pour la prise d’empreintes, d’une application de façonnage numérique personnalisable pour la modélisation de la semelle ainsi qu’une application des correctifs thérapeutiques. A cela s’ajoute l’accès à différentes imprimantes 3D mises à dispositions dans les ateliers d’Eden pour fabriquer l’orthèse avec une précision de l’ordre du dixième de millimètre. Autre avantage : une semelle fine (à partir de 1,4 mm) et légère (base corrective à partir de 16 g).
Source : https://www.industrie-techno.com/medical

 

Algérie - Biopharm : bénéfice net de 3,5 Mds DZD pour les 9 premiers mois
Le laboratoire algérien privé Biopharm a enregistré durant les 9 premiers mois de l'année 2015, un bénéfice net de 3,5 Mds DZD (≈ 30 M EUR), pour un chiffre d’affaires sur la même période de 37,2 Mds DZD (≈ 322 M EUR). Biopharm a décidé de céder 20% de son capital social aux investisseurs, via la Bourse d’Alger.
Source : 20/02/2017 - Bureau Business France Alger

 

Irlande - 1er effet du Brexit dans l’industrie pharmaceutique
L’entreprise pharmaceutique Almac, basée en Irlande du Nord, va créer unecentaine d’emplois en République d’Irlande afin d’étendre et surtout de conserver sa présence au sein de l’UE. 
Cette annonce est perçue comme une 1ère victoire pour l’Irlande qui pourrait démarrer un effet boule de neige. 27/01/2017  Bureau Business France de Dublin Source :
Source  : http://www.independent.ie/business/brexit/ida-expects-raft-of-drug-firms-to-relocate-here-35402048.html

 

2017: What’s in store for the US medtech sector?
February 20, 2017
Lu Rahman looks at recent events in the US medical device sector and what they mean for the year ahead. Recent legislation, the excitement of the election and even rumours that Trump may abolish the FDA, mean that there’s much to discuss about the future of the medical device industry. One of the most talked about topics as 2016 drew to a close was the 21st Century Cures Act. Said to hold significant implications for the medical device industry – such as faster approval – the act received substantial media attention, both for and against. The Wall Street Journal (WSJ) described the bill as an attempt to ‘cut red tape’ at the agency” and that it was “expected to usher in a new, more industry-friendly era of drug and device regulation.”The act was seen as significant. Scott Whitaker, president and CEO of the Advanced Medical Technology Association (AdvaMed), commented:“AdvaMed commends the Senate for passing this important piece of legislation. The 21st Century Cures Act is a win for patients and for medical innovation. When fully implemented, this legislation will help accelerate the discovery, development and delivery of medical advancements to ensure more timely access to new treatments and cures for patients in need. “AdvaMed has been a strong proponent of the 21st Century Cures initiative from its earliest stages. We are pleased that this legislation –which will have such a positive impact for patients and the American innovation ecosystem – has passed one more hurdle to becoming a reality.
Source : http://www.medicalplasticsnews.com/news/2017-what%E2%80%99s-in-store-for-the-us-medtech-sector/

 

Medical moulders seek ways to increase productivity
Husky's Ultra SideGate hot runner system optimises tip-to-tip spacing and can have four tips per nozzle. Injection moulders working in the pharmaceutical and medical device markets have always needed to focus on quality to meet the stringent demands of their customers. But now they are also turning their attention to output and how to become more productive. “Customers are asking for more [mould] cavities in one machine,” said Steve Lawrynuik, president of Medical and Specialty Packaging at Husky Injection Molding Systems, which makes hot runner systems for medical moulding. In the medical sector, moulders have typically expanded cleanroom capacity and added new injection moulding machines when workload increases. Now, though, they are seeking productivity improvements, said Lawrynuik during the K 2016 fair.
Source : http://www.plasticsnewseurope.com/article/20170213/PNE/170219980/medical-moulders-seek-ways-to-increase-productivity#tagID_1024

 

Smart needle developed to make brain surgery safer
January 23, 2017
A collaborative project between researchers at the University of Adelaide and Sir Charles Gairdner Hospital have developed a high-tech medical device to help make brain surgery safer. By using a tiny imaging probe encased within a brain biopsy needle, surgeons can see vulnerable blood vessels and avoid causing potentially fatal bleeds. The researchers call it a ‘smart needle’. Professor Robert McLaughlin, chair of Biophotonics, Centre for Nanoscale Bio Photonics, University of Adelaide said: “It contains a tiny fibre-optic camera, the size of a human hair, shining infrared light to see the vessels before the needle can damage them. And what’s really exciting is the computer smarts behind this so that the computer itself recognises the blood vessel and alerts the surgeon.”The ‘smart needle’ has been used in a pilot trial with 12 patients undergoing neurosurgery at Sir Charles Gairdner Hospital in Western Australia. The researchers hope that the smart needle will be ready for clinical trials in 2018. The Australian government has invested $23 million until 2021 to encourage research discoveries through the Australian Research Council Centre of Excellence for Nanoscale BioPhotonics.
Source : http://www.medicalplasticsnews.com/news/medical-devices/smart-needle-developed-to-make-brain-surgery-safer/