Baromètre "les PME-ETI françaises et l'internationalisation"

Baromètre "les PME-ETI françaises et l'internationalisation"

Publié le 02/10/2015

Les PME affichent leur optimisme !

Globalement, 73% des PME ont confiance en l’avenir de leur entreprise et cette confiance est beaucoup plus marquée  pour les PME présentes à l’international (81%).  Ces dernières envisagent à 56% de recruter dans  l’année à venir, en France ou à l’étranger, pour le développement de leur activité.

Lorsqu’elles sont déjà présentes à l’international, elles y réalisent une part non négligeable de leur chiffre d’affaires (C.A) ; pour plus de la moitié d’entre elles, leur activité à l’international représente plus de 10% de leur C.A. 

Lorsqu’elles pensent à leur activité en dehors de l’Hexagone, les PME se tournent prioritairement vers les pays voisins d’Europe de l’Ouest, les Etats-Unis et la Chine.

En revanche, 15% des entreprises non exportatrices  ont l’intention  d’exporter d’ici 2 ans. Seulement…  

Lorsqu’on les interroge sur les raisons de cette frilosité, elles évoquent plusieurs freins. Les entreprises non présentes à l’international perçoivent davantage de difficultés, réelles ou supposées, comparées à celles qui ont déjà franchi le pas.  Le risque pays, les formalités administratives ou encore  la méconnaissance des opportunités à l’étranger constituent le « trio de tête » des difficultés citées par les PME.
 
Voir toutes les publications